Mon premiers blog est mort avec l'offre gratuite de DNS de dyndns.com. Je vais donc remettre les articles que j'avais fait à l'époque ici en les réactualisant un peu.

Héberger soit même son/ses site(s) Internet n'est pas la solution la plus facile. Mais c'est, de mon point de vu, la façon la plus amusante d'apprendre concrètement Internet, et pas seulement le web.

Personnellement je m'héberge depuis 2009, toujours sur la même machine qui est en fait le portable que j'avais lors de mes études. C'est donc une machine modeste, consommant peu (en fait je n'ai jamais mesuré) et qui n'a pour le moment jamais mis le feu à l'appartement. C'est aussi maintenant un acte qui a une porté politique.

Je vous propose donc de construire pas à pas un serveur web virtualisé sur votre PC et de faire de l’auto-hébergement.

Pour commencer un petit dessin sur ce que vous obtiendrez à la fin.

vserveur.png

Expliquons ce schéma : votre PC va faire fonctionner une solution de virtualisation presque open-source (VirtualBox) qui fera tourner un ordinateur complet, mais virtuel, sur votre ordinateur réel. Le serveur virtuel sera vu par votre box ADSL comme un autre ordinateur sur votre réseau local ce qui en terme de sécurité est très intéressant car les attaquants potentiels ne verront pas votre vrai PC. On appelle ça un pont réseau. Pendant ce temps là vous utiliserez votre ordinateur comme d’habitude.

Maintenant passons aux pré-requis :

Fournisseur Internet

Pour un bon auto-hébergement dans l’ordre de préférence vous avez : FDN, Nerim, Free, Bouygues Telecom, SFR. Pour Orange il semble y avoir des difficultés avec la livebox et pour Numéricable c’est encore plus simple car vous n’avez pas le droit d’avoir un serveur public derrière leur machinbox (à confirmer je n’ai pas trouvé les conditions d’utilisation).

Concernant le débit plus il est grand mieux c’est, avec une contrainte supplémentaire : il faut un bon débit montant (par exemple moi j’ai du 20Mbps mais seulement 1Mbps en débit montant or c’est le débit montant qui vous permet d’envoyer vos pages web à vos visiteurs) ce qui est suffisant pour un petit blog comme le mien.

Vous l’avez compris le gros avantage de faire un serveur virtuel réside dans la non-obligation d’investir dans un nouveau matériel tout en séparant clairement les usages de votre ordinateur et les accès réseaux.

Matériel

Si vous avez un PC c’est tout ce qu’il vous faut. Je rajouterais bien un onduleur mais les coupures EDF sont rares. Autant vous le dire tout de suite votre PC tournera 24h/24 une fois votre serveur virtuel construit. Et oui, on accède pas à un site web par magie :wink:

Sachez que le serveur virtuel consommera 512Mo de mémoire vive (Ram) en fonction donc si vous avez 2Go c’est bon mais plus c’est mieux.

Dernier point avant de commencer

Vous avez une idée de site ?