postes de travail En lisant un article de "haute qualité" publié sur indexel j'ai appris l'existence d'un nouveau concept, le BYOD.

BYOD c'est Bring Your Own Device (Apporte Ton Propre Matériel). Cette approche consiste à alléger la gestion du parc informatique d'une entreprise en invitant les employés à apporter leur matériel nomade personnel, téléphone, tablette et/ou ordinateur, sur le lieu de travail. C'est un peu l'opposé de la dotation en portable et smartphone qui est actuellement la norme. C'est une tendance de fond que les nouveaux utilisateurs de smartphone amènent en entreprise et qui risque de changer un certains nombre d'habitudes à la fois dans la gestion mais aussi dans les habitudes et les rythmes de travail.

Avant d'aborder les aspects techniques regardons l'impact que cela peut avoir sur les habitudes des salariées. Utiliser son propre matériel informatique au travail peut-être un atout indéniable en terme de confort, c'est aussi une charge de plus à transporter quotidiennement et pour peu que vous ayez choisi un transportable plutôt qu'un portable ;-) Actuellement certains salariés (moi compris) synchronisent d'eux même leurs téléphones avec le compte mail de l'entreprise afin de pouvoir facilement accéder à des mails ou planifier une opération au cours d'une réunion. Si cette possibilité est très confortable, elle met certains salariés dans une position de disponibilité totale vis-a-vis de leur hiérarchie (c'est aussi le cas quand l'entreprise dote en smartphone ces salariés) et certains commencent à s'inquiéter de cette tendance. Enfin, dernier aspect plus terre-à-terre, accepter des ordinateurs portables personnels au sein de l'entreprise c'est aussi accepter l'ensemble des fichiers musicaux, vidéo et les jeux qui sont généralement sur le disque dur de ces machines. Une petite partie de counter strike après le repas de midi ? :-p

Techniquement le BYOD exige une remise à plat de la gestion du parc informatique, du réseau, de la sécurité et de la maintenance. C'est déjà pas mal. En contrepartie l'entreprise devrait voir ses différents coûts de gestion réduits, du moins en théorie. Adapter le réseau d'une entreprise pour accueillir une grande quantité d'équipements ne se connectant que par wifi (téléphones, tablettes, pc portable) nécessite de mettre en place une infrastructure dédiée qui soit bien maitrisé par les équipes réseaux et qui puisse encaisser la charge. Beaucoup passent par une phase de test sur une portion de l'entreprise afin de maitriser les différents aspects des liaisons sans fils. Tous ces nouveaux équipements éparses doivent en plus être géré un minimum dans un outils de gestion de parc afin, par exemple, de gérer l'anti-virus que l'entreprise aura imposé aux salariés, pouvoir y pousser certains programmes, etc. Une des solutions pour simplifier la gestion et la sécurité est de virtualiser les postes de travail, de cette façon les salariés ne stockent pas de donnée professionnel sur son propre disque dur et les administrateurs réseaux peuvent gérer plus facilement ces postes de travail virtuels (mise à jour, migration, restauration, sauvegarde, ...). Mais, si une entreprise accepte le coût d'une virtualisation des postes de travail, est-ce qu'elle n'aura pas intérêt à mettre en place des clients léger plutôt que de passer au BYOD ?

Au final il faut voir le BYOD comme un gros projet de migration. C'est le passage d'une gestion centralisé des équipements informatique à une vision où la gestion du matériel serait délégué au personnel. Autant dire qu'il faut s'attendre à des tensions en cas de mise en place trop rapide dans une grande entreprise et à gérer des incidents encore peu présent, par exemple prévoir des équipements de spare si jamais certains enfants/animaux décident d'abimer le matériel de travail/loisir. Par contre, on peut voir cette tendance comme un premier pas en direction du télé-travail. Wait and See :-)